Sécuriser les applications Django : Meilleures pratiques et techniques

Django fournit une base sécurisée pour la construction d’applications web. Mais s’appuyer sur les fonctionnalités de sécurité par défaut de Django n’est pas suffisant. Il est crucial que vous mettiez en œuvre des mesures supplémentaires pour renforcer la sécurité de vos applications.

En mettant en œuvre des mesures supplémentaires, vous pouvez atténuer les vulnérabilités potentielles, sauvegarder les données sensibles et protéger votre application contre les cybermenaces. Cela garantit la protection des informations de vos utilisateurs et contribue à maintenir la réputation et la fiabilité de votre organisation.

Sécuriser les vues avec des décorateurs

Dans Django, les vues gèrent les requêtes entrantes. Elles jouent un rôle essentiel dans la détermination de la réponse obtenue par le client. La sécurisation des vues permet de contrôler l’accès et de protéger les fonctionnalités sensibles. Django propose des décorateurs que vous pouvez appliquer aux vues pour mettre en œuvre des mesures de sécurité spécifiques.

Décorateur @login_required

Le décorateur @login_required garantit que seuls les utilisateurs authentifiés peuvent accéder à une vue particulière. Lorsqu’un utilisateur non authentifié tente d’accéder à la vue, l’application le redirige vers la page de connexion.

L’application du décorateur @login_required à la fonction secure_view garantit automatiquement que l’utilisateur est authentifié avant d’exécuter la logique de la vue.

Décorateurs personnalisés

Django vous permet de créer des décorateurs personnalisés. Cela vous permet de mettre en œuvre des contrôles de sécurité ou des restrictions supplémentaires. Par exemple, vous pouvez créer un décorateur qui restreint l’accès à des rôles d’utilisateurs spécifiques.

Les admin_only vérifie si l’utilisateur qui accède à la vue est un superutilisateur. Si c’est le cas, la fonction de vue s’exécute, sinon elle refuse l’accès à l’utilisateur.

Authentification et autorisation de l’utilisateur

L’authentification et l’autorisation de l’utilisateur sont des éléments critiques de la sécurisation des applications Django. Elles garantissent que la bonne personne accède à des fonctionnalités spécifiques de l’application.

Voir aussi :  3 types de listes HTML et leur utilisation

Authentification de l’utilisateur

L’authentification de l’utilisateur vérifie l’identité de la personne qui accède à votre application. Le système d’authentification de Django fournit des fonctionnalités pour gérer cela.

L’authentification de l’utilisateur login_view gère le processus de connexion. Lorsqu’un utilisateur soumet ses informations d’identification, la fonction authenticate les vérifie. Si les informations d’identification sont valides, la fonction login crée une session pour l’utilisateur, ce qui lui permet d’accéder à des zones restreintes de l’application. Si les informations d’identification sont erronées, le code ne crée pas de session.

Autorisation de l’utilisateur

L’autorisation de l’utilisateur détermine les actions qu’un utilisateur peut effectuer dans l’application. Django fournit un système de permission flexible qui vous permet de contrôler l’accès des utilisateurs.

Dans l’exemple ci-dessus, le champ @permission_required permet de s’assurer que seuls les utilisateurs dotés de l’attribut polls.can_vote peuvent accéder à la vue de vote. Si un utilisateur ne disposant pas de l’autorisation nécessaire tente d’accéder à la vue, l’accès lui est refusé.

Mise en œuvre d’un intergiciel personnalisé

L’intergiciel se situe entre le serveur web et la vue. L’implémentation d’un intergiciel personnalisé ajoute des contrôles de sécurité supplémentaires ou modifie les demandes et les réponses. Cela peut être pour des raisons telles que l’application de HTTPS.

L’intergiciel ci-dessus vérifie si la requête utilise le protocole is_secure est utilisée. Si ce n’est pas le cas, il redirige vers la version HTTPS de l’URL.

Sécurisation du traitement des fichiers

Le traitement des fichiers est une fonctionnalité courante dans les applications web. Elle présente des risques de sécurité si elle n’est pas correctement sécurisée. Lorsque vous traitez des fichiers téléchargés par l’utilisateur, il est important de valider le contenu du fichier. Cela permet d’éviter les téléchargements malveillants. Vous pouvez valider les types de fichiers à l’aide du FileExtensionValidator de Django.

Dans le bloc de code ci-dessus, l’élément FileUploadForm utilise la classe FileExtensionValidator pour n’autoriser que les téléchargements de fichiers PDF et DOCX. L’application rejettera tout autre format de fichier lors du téléchargement. Personnalisez les extensions autorisées en fonction des exigences de votre application.

Voir aussi :  Visual Studio 2022 vs 2019 : devez-vous mettre à niveau maintenant ? Expliqué

Protection CSRF

Vous pouvez empêcher les attaques de type Cross-Site Request Forgery (CSRF) en utilisant la protection CSRF intégrée de Django. Vous devez inclure dans votre modèle un jeton CSRF qui sera validé côté serveur.

Lorsque vous utilisez la balise % csrf_token % Django génère un champ de saisie caché avec le jeton CSRF. Ce jeton est unique pour chaque session utilisateur. Il permet de valider l’authenticité du formulaire soumis.

Le côté serveur vérifie le jeton CSRF lors du traitement de la soumission du formulaire. Si le jeton est manquant ou invalide, Django génère une erreur Forbidden (HTTP 403). Il est essentiel de s’assurer que votre application est à l’abri de ce type de vulnérabilité de sécurité.

Rédaction de formulaires sécurisés

Lors de la création de formulaires, il est important de traiter les entrées des utilisateurs de manière sécurisée. Cela permet d’éviter les vulnérabilités courantes telles que l’injection SQL et les attaques XSS. Vous trouverez ci-dessous un exemple qui montre comment créer un formulaire sécurisé dans Django.

Le nom_propre et clean_email permettent de valider et d’assainir les données saisies par l’utilisateur. Les méthodes clean_name utilise la méthode escape afin d’assainir l’entrée du nom et de prévenir les attaques XSS potentielles.

La fonction clean_email valide le format de l’email et restreint le domaine de l’email à exemple.com. Elle lève un ValidationError si le courriel ne répond pas aux critères spécifiés. Cette action renforce la sécurité de vos formulaires et les protège contre les vulnérabilités courantes.

Il est important de comprendre les vulnérabilités des applications Web

Comprendre les vulnérabilités des applications web vous aidera à sécuriser votre application. Elle vous aidera à identifier les points faibles potentiels de l’application et à y remédier. Cela réduira considérablement la probabilité d’attaques réussies.

Voir aussi :  Comment créer des expériences immersives de réalité augmentée avec OpenCV

S’abonner à notre lettre d’information

Quelle application de Django est utilisée pour assurer la sécurité ?

Django contient une protection contre le détournement de clics sous la forme de l’intergiciel X-Frame-Options qui, dans un navigateur compatible, peut empêcher un site d’être rendu à l’intérieur d’un cadre. Mise en œuvre de SSL/HTTPS.

Quelles sont les meilleures pratiques pour la production dans Django ?

Paramètres de Django : Meilleures pratiques. Conservez les paramètres dans les variables d’environnement.Écrivez des valeurs par défaut pour la configuration de production (à l’exception des clés secrètes et des jetons).Ne codez pas en dur les paramètres sensibles, et ne les mettez pas dans VCS.Divisez les paramètres en groupes : Django, tiers, projet.

  • Conservez les paramètres dans les variables d’environnement.
  • Écrire les valeurs par défaut pour la configuration de production (à l’exception des clés secrètes et des jetons).
  • Ne pas coder en dur les paramètres sensibles et ne pas les mettre dans le VCS.
  • Divisez les paramètres en groupes : Django, tiers, projet.

Django empêche-t-il les injections SQL ?

L’ORM de Django utilise des instructions paramétrées partout et empêche donc la plupart des vulnérabilités d’injection SQL dès le départ. Cependant, certaines API permettent d’exécuter des requêtes SQL brutes et peuvent donc être sensibles aux injections SQL si une entrée utilisateur leur est transmise. Cette règle détecte les entrées utilisateur dans les objets $MODEL.

Comment sécuriser la clé secrète de Django ?

Suivez les étapes ci-dessous pour générer une clé secrète Django :

  • Accédez au shell interactif Python.
  • Importez get_random_secret_key() from django. core. management. utils .
  • Générez la clé secrète dans le terminal à l’aide de la fonction get_random_secret_key().
  • Copiez et collez la clé dans votre variable SECRET_KEY dans le fichier settings.py.
Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: Moyenne : ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *