Comment réparer une erreur d’alimentation du noyau de Windows en 5 étapes faciles

Principaux enseignements

  • L’erreur critique Kernel-Power est une erreur système qui peut faire planter votre ordinateur sans avertissement, indiquant un problème d’alimentation ou de matériel.
  • Les causes courantes de l’erreur Kernel-Power sont notamment un système d’exploitation Windows obsolète, l’activation du démarrage rapide de Windows et une mémoire vive ou une carte graphique défectueuse.
  • Corrigez l’erreur en mettant à jour Windows, en désactivant le démarrage rapide, en réinstallant la RAM et la carte graphique, en vérifiant si le bloc d’alimentation est défectueux et en exécutant CHKDSK et SFC.

Votre ordinateur Windows s’éteint-il sans avertissement ? Ou se bloque-t-il à chaque fois que vous essayez de le réveiller ? Il se peut que votre ordinateur présente un défaut d’alimentation, ce qui le fait planter sans avertissement.

Ce problème, connu sous le nom d’erreur Kernel-Power, semble apparaître sans raison, alors qu’il s’agit d’un problème critique pour le système. Voici comment réparer l’événement Kernel-Power ID 41 et empêcher votre ordinateur de se bloquer.

Qu’est-ce qu’une erreur critique Kernel-Power ?

L’erreur critique Kernel-Power est une erreur système qui provoque le plantage de votre système. L’erreur peut se déclencher dans diverses circonstances, bien que toutes soient liées à des problèmes d’alimentation ou à des redémarrages du système sans arrêt complet. Cependant, l’erreur Kernel-Power 41 n’indique pas toujours un problème d’alimentation, mais peut également indiquer un problème avec le matériel de votre système, provoquant un défaut d’alimentation et, à son tour, le plantage de votre système.

L’erreur critique Kernel-Power est généralement associée à l’ID d’événement 41. En outre, l’événement Kernel-Power ID 41 est accompagné des mots-clés suivants (70368744177664),(2) que vous pouvez utiliser pour localiser votre problème.

Quelle est donc la cause de l’erreur 41 de Kernel-Power ? Bien qu’il s’agisse d’un code d’erreur d’arrêt courant, il existe plusieurs causes communes qui peuvent être facilement corrigées :

  1. Mettez à jour Windows 10 ou Windows 11
  2. Désactiver le démarrage rapide de Windows
  3. Réinstallez votre mémoire vive et votre carte graphique
  4. Testez la présence d’un bloc d’alimentation défectueux
  5. Exécutez CHKDSK et SFC

Prenons ces correctifs étape par étape et résolvons l’erreur Kernel-Power de Windows. Veuillez noter que cet article traite exclusivement de l’erreur Kernel-Power 41. Cependant, nous avons également abordé les correctifs pour l’erreur de piège de mode du noyau inattendu, dont certains diffèrent des correctifs pour l’erreur Kernel-Power.

1. Mettez Windows à jour

Vérifiez si Windows 10 ou Windows 11 est à jour. Microsoft publie fréquemment des mises à jour de Windows, qui corrigent des bogues et d’autres problèmes. Votre erreur critique Kernel-Power pourrait provenir d’un bug pour lequel un correctif est prêt dans une mise à jour.

Voir aussi :  Comment résoudre l'erreur "Impossible de se connecter à l'imprimante" sous Windows 11

Appuyez sur Win + I, tapez mettre à jour dans la boîte de recherche, et sélectionnez Vérifier les mises à jour. Si une mise à jour est en attente, téléchargez-la et installez-la, puis redémarrez votre système.

2. Désactivez le démarrage rapide de Windows

Le démarrage rapide de Windows est un mode de veille hybride qui permet à votre ordinateur de démarrer extrêmement rapidement. Windows 10 et Windows 11 activent le démarrage rapide comme paramètre par défaut lors de l’installation.

Si vous activez le démarrage rapide, votre ordinateur ne s’éteint pas complètement. Au lieu de cela, il entre dans une zone intermédiaire qui combine un arrêt complet avec le mode hibernation, en sauvegardant le dernier état de la machine pour vous permettre de commencer à travailler immédiatement.

Cependant, contrairement au mode d’hibernation complet, lorsque vous revenez à Windows 10, c’est comme si vous redémarriez la machine à partir de zéro. Il n’y a pas de fenêtres ouvertes, et vos applications précédentes ne sont pas ouvertes, etc.

Pour désactiver le démarrage rapide :

  1. Tapez power set dans la barre de recherche du menu Démarrer, puis sélectionnez Choisissez un plan d’alimentation.
  2. Sélectionnez maintenant Choisissez l’action des boutons d’alimentation suivi de Modifier les paramètres qui ne sont pas disponibles actuellement.
  3. Décochez Activer le démarrage rapide et appuyez sur Sauvegarder les modifications.

Une fois désactivé, redémarrez votre système et faites-le fonctionner pendant un certain temps. Si vos erreurs Kernel-Power sont similaires aux miennes, l’erreur ne se reproduit pas toujours immédiatement et peut prendre quelques jours pour revenir.

3. Réinstallez votre RAM et votre carte graphique, et vérifiez vos câbles d’alimentation.

Certains utilisateurs signalent que leur erreur Kernel-Power 41 se résout après avoir réinitialisé leur mémoire vive et leur carte graphique (GPU).

Vous devrez pénétrer dans le boîtier de votre PC ou de votre ordinateur portable pour réinstaller le matériel. Sachez que, dans certains cas, cette opération annulera la garantie du fabricant ; procédez donc avec prudence.

Lorsque le boîtier de votre PC est ouvert, vérifiez les câbles d’alimentation et les connecteurs qui relient votre bloc d’alimentation à la carte mère. Les câbles d’alimentation de votre PC doivent être bien insérés dans leur port, et une connexion lâche peut déclencher l’erreur Kernel-Power.

4. Test de l’unité d’alimentation défectueuse avec OCCT

Il n’est pas facile de tester les défauts matériels de votre bloc d’alimentation si vous n’avez pas le matériel adéquat sous la main. Vous pouvez vérifier votre bloc d’alimentation à l’aide d’un multimètre ou d’un outil de test dédié au bloc d’alimentation.

Voir aussi :  6 façons de changer de périphérique de sortie audio dans Windows 11

La majorité des outils de vérification des blocs d’alimentation basés sur des logiciels ne permettent pas de déterminer avec précision si votre bloc d’alimentation fonctionne correctement.

Cela dit, si vous souhaitez tenter un test logiciel du bloc d’alimentation, je vous suggère d’utiliser les outils suivants OCCT un outil gratuit de test de stress pour le CPU/GPU/PSU. OCCT teste votre CPU, votre GPU et votre carte mère et, ce faisant, peut découvrir d’éventuels défauts de votre bloc d’alimentation.

  1. Ouvrez OCCT.
  2. Sous Test de configuration, sélectionnez Puissance.
  3. Réglez le Instruction Set à Auto.
  4. Sauvegardez tout travail et fermez tout autre programme ouvert sur votre système.
  5. Lorsque vous êtes prêt, appuyez sur la grande icône rouge de lecture dans OCCT pour commencer le test de stress.

Le développeur de l’OCCT indique que « la plupart des erreurs sont détectées dans les 5 premières minutes. Cependant, je recommande d’effectuer un test d’au moins une heure pour être sûr ».

Une fois le test terminé, OCCT produit un journal mettant en évidence toute erreur potentielle de PSU (ou avec d’autres matériels !).

Téléchargement : OCCT pour Windows (Gratuit)

Essayez une autre unité d’alimentation si possible

Remplacer votre bloc d’alimentation par un autre est une façon de confirmer si le problème provient d’un bloc d’alimentation défectueux. Bien sûr, tout le monde n’a pas un bloc d’alimentation de rechange à portée de main, et ce n’est donc pas toujours le moyen le plus facile de faire un test. Toutefois, si vous en avez l’occasion, essayez.

Faut-il ajuster la tension du système pour corriger l’erreur Kernel-Power 41 ?

Je vous déconseille de modifier les tensions de votre système pour corriger l’erreur, à moins que vous ne sachiez dans quoi vous vous engagez. Il se peut que la suppression des overclocks ou des undervolts ramène votre système à un niveau de fonctionnement plus stable. Cependant, si vous tentez de réduire la tension ou d’augmenter la puissance de votre système alors qu’il souffre déjà d’une erreur inconnue, vous risquez d’aggraver les problèmes et d’avoir plus de mal à les diagnostiquer si vous ajoutez d’autres variables à l’équation.

5. Exécutez CHKDSK et SFC

CHKDSK est un outil système Windows que vous pouvez utiliser pour vérifier votre système de fichiers Windows 10. Vous pouvez ajouter des options spécifiques pour trouver et corriger les défauts au fur et à mesure que l’outil s’exécute. Exécutez-le à partir de l’Invite de commandes, et utilisez l’analyse CHKDSK pour trouver le problème et réparer votre machine.

  1. Type de fichier invite de commande dans la barre de recherche de votre menu Démarrer, puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur la meilleure réponse et sélectionnez Exécuter en tant qu’administrateur. (Vous pouvez également appuyer sur Win + X puis sélectionnez Invite de commande (Admin) dans le menu).
  2. Ensuite, tapez chkdsk /r et appuyez sur Entrée. La commande analysera votre système à la recherche d’erreurs et corrigera tous les problèmes en cours de route.
Voir aussi :  Comment résoudre l'erreur Bad Image 0xc000012f dans Windows 10 & 11

Si CHKDSK ne trouve aucune erreur, vous pouvez exécuter le System File Check (SFC) de Windows. Le contrôle des fichiers système est un autre outil du système Windows que vous pouvez utiliser pour vérifier si des fichiers système Windows sont manquants ou corrompus.

Au cas où vous vous poseriez la question, la différence entre CHKDSK et SFC réside dans l’étendue de l’analyse. CHKDSK recherche les erreurs sur l’ensemble du disque, tandis que SFC analyse spécifiquement les fichiers système de Windows.

Toutefois, avant d’exécuter la commande SFC, il est préférable de vérifier qu’elle est parfaitement fonctionnelle.

DISM est l’abréviation de Deployment Image Servicing and Management (service et gestion des images de déploiement). DISM est un utilitaire Windows intégré doté d’une vaste gamme de fonctions. Dans ce cas, la commande DISM Restorehealth garantit que notre prochain correctif fonctionnera correctement.

Suivez les étapes suivantes.

  1. Type Invite de commande (Admin) dans la barre de recherche du menu Démarrer, puis cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez Exécuter en tant qu’administrateur pour ouvrir une invite de commande élevée.
  2. Tapez la commande suivante et appuyez sur Entrée : DISM /online /cleanup-image /restorehealth
  3. Attendez que la commande se termine. Le processus peut durer jusqu’à 20 minutes, en fonction de l’état de votre système. Le processus semble bloqué à certains moments, mais attendez qu’il se termine.
  4. Lorsque le processus est terminé, tapez sfc /scannow et appuyez sur la touche Entrée.

Laissez l’analyse se dérouler, puis redémarrez votre système.

Corriger l’erreur critique 41 de Kernel-Power

L’un de ces cinq correctifs permettra à votre ordinateur Windows 10 de retrouver sa pleine santé. Cependant, vous devrez peut-être essayer une combinaison de correctifs pour arrêter l’erreur critique Kernel-Power. Pour moi, la réinstallation de mon matériel et la mise à jour de Windows 10 ont permis de résoudre le problème.

Améliorez votre QI technologique grâce à nos lettres d’information gratuites

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité et pouvez recevoir des communications occasionnelles ; vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: Moyenne : ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *