Comment mettre les fichiers en liste blanche dans Windows Defender ?

Windows mise beaucoup sur la sécurité, et grâce à Microsoft Defender – anciennement connu sous le nom de Windows Defender – les utilisateurs ont accès à un programme anti-malware intégré et totalement gratuit sur les appareils Windows. Par défaut, Microsoft Defender permet une sécurité instantanée en temps réel. Le logiciel antivirus découvre, obstrue, et aussi contrecarre les logiciels espions, les ransomwares, les virus, ainsi que d’autres logiciels malveillants.

Parfois, néanmoins, le programme antivirus peut être surprotecteur et aussi repérer les fichiers sur lesquels on peut compter comme des menaces, en les obstruant en même temps. Pour remédier à cela, vous devrez inclure les données dans la liste d’exclusion de Microsoft Defender. Ici même, nous allons vous guider à travers les étapes de l’omission d’une donnée que vous ne voulez pas que Microsoft Defender vérifie.

Qu’est-ce que la liste blanche ?

La liste blanche est la méthode qui consiste à permettre à une liste d’entités approuvées par l’administrateur, composée de programmes et de fichiers, d’être présents et énergiques sur un système informatique. Tout ce qui ne figure pas sur la liste est bloqué.

Soyez prudent lorsque vous excluez des choses ; n’excluez que celles dont vous êtes sûr qu’elles sont sécurisées. Autoriser des documents et des dossiers signalés comme nuisibles par Microsoft Defender peut nuire à votre système informatique ainsi qu’à vos données.

Voir aussi :  Que faire après avoir été victime d'une escroquerie en ligne ?

Si un logiciel malveillant infecte votre système informatique, il pourrait contaminer les données omises. Si les fichiers omis sont en danger, il serait certainement difficile pour le programme antivirus de trouver le malware, plaçant tout votre PC en danger d’infection.

Comment exclure des fichiers des analyses de Windows 11 Defender ?

Pour mettre une donnée sur la liste blanche de Microsoft Defender, vous devez l’inclure dans la liste d’exclusion. Respectez méticuleusement les instructions énumérées ci-dessous pour éviter toute confusion.

  1. Ouvrez le Démarrer menu ainsi que cliquez sur Paramètres.
  2. Naviguez jusqu’à Privacy &amp ; & protection et choisissez Windows Security .
  3. Sous Lieux de protection # &amp ; 108#, choisissez Défense contre les virus et les dangers . &amp ;

  4. Naviguez jusqu’à Paramètres de protection contre les virus et les risques et sélectionnez Gérer les configurations . Ensuite, faites défiler jusqu’à Exclusions , et cliquez sur Ajouter ou éliminer des exclusions .

  5. Cliquez sur Ajouter une exclusion et choisissez le fichier, le dossier, le type de données ou la procédure à exclure. Pour exclure un fichier spécifique, cliquez sur Fichier de la liste drop- down ainsi que sélectionnez le fichier que vous souhaitez exclure des analyses futures. Après cela, fermez Windows Security pour enregistrer vos paramètres.

Voici les éléments que vous pouvez omettre de Microsoft Defender ainsi que ce que chaque choix implique.

  • Fichier : Exclut un fichier des analyses futures.
  • Dossier : Exclut un dossier et son contenu, y compris les sous-dossiers.
  • File kind : Exclut toutes les données ayant une extension particulière. Par exemple, ‘. txt’ exclurait des analyses tous les fichiers se terminant par l’extension .txt.
  • Processus : Exclut un processus par son nom. Par exemple, ‘test.exe’ omettrait les données ouvertes par c : exemple test.exe.
Voir aussi :  D'où Shein expédie-t-il et comment est-il si bon marché ?

Avantages de la liste blanche dans Microsoft Defender

La mise en liste blanche peut être une technique pratique de protection ; elle améliore les défenses et diminue les cyber dangers. Voici les avantages du whitelisting.

  1. Il aide à prévenir les faux positifs. L’inclusion des données, du dossier ou de la procédure en question dans la liste d’exclusion de Microsoft Defender empêche le programme de bloquer ou de vous notifier les données inoffensives.
  2. Pour sécuriser les ordinateurs et les réseaux contre des dangers éventuellement dangereux. Par exemple, les entreprises ayant une politique BYOD établissent fréquemment une liste blanche des applications ainsi que des sites web qu’elles considèrent comme sans risque pour les employés afin de fournir un certain niveau de sécurité aux gadgets individuels lorsqu’ils sont liés au réseau de l’entreprise.
  3. Il peut améliorer les performances pour certaines tâches. Au cours de ses analyses, Microsoft Defender vérifie tous les produits présents sur votre système informatique, ce qui peut entraîner des retards occasionnels du système. La liste blanche des détails des fichiers ainsi que des processus peut réparer cela.

Optimisez votre ordinateur grâce aux exclusions de Microsoft Defender.

Microsoft Defender protège votre outil Windows en temps réel. Il fonctionne instantanément en arrière-plan, inspectant les fichiers que vous avez téléchargés ou répliqués à partir de disques durs mobiles, avant même de les ouvrir. L’application logicielle antivirus effectue une tâche appropriée en analysant les données des logiciels malveillants, en signalant les sites Web d’hameçonnage, et aussi en bloquant les entreprises et aussi les attaques basées sur le réseau.

Voir aussi :  Comment détecter et désactiver les Apple AirTags sur les appareils iOS

Aussi haut que nous apprécions Microsoft Defender, il signale certains documents de confiance ainsi que des dossiers comme étant nuisibles. C’est pourquoi vous devez conseiller à l’application antivirus d’omettre certaines données d’être vérifiées et bloquées.

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: Moyenne : ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *