Qu’est-ce qu’Omegle et pourquoi a-t-il fermé ?

Principaux enseignements

  • Omegle était une plateforme de chat en ligne qui mettait en relation des inconnus du monde entier pour des conversations par chat et par vidéo. Elle comptait plus de 3 millions d’utilisateurs actifs quotidiens avant sa fermeture.
  • Les utilisateurs étaient jumelés au hasard avec un autre utilisateur et pouvaient commencer à discuter immédiatement sans l’ajouter à leur réseau. Ils pouvaient mettre fin à la conversation et en commencer une nouvelle s’ils le souhaitaient.
  • Omegle a subi des pressions et des critiques en raison de controverses et de contenus illégaux. Malgré les efforts déployés pour assurer la sécurité de la plateforme, le propriétaire a décidé de la fermer en raison de la nature écrasante du travail.

Omegle était un service de chat en ligne très populaire qui vous permettait de parler à des inconnus du monde entier par chat ou par vidéo. Mais après 14 ans, Omegle a fermé pour de bon. Qu’est-ce qu’Omegle, comment fonctionnait-il et pourquoi a-t-il fermé ?

Qu’est-ce qu’Omegle ?

Leif K-Brooks, un jeune homme de 18 ans originaire du Vermont, a créé la plateforme de chat en ligne en 2009. Son objectif premier était de mettre en relation des inconnus du monde entier pour discuter et échanger des idées.

En 2010, il a ajouté une fonction de chat vidéo, permettant aux utilisateurs de voir à qui ils parlent. Selon un de K-Brooks Si l’Internet est un village mondial, Omegle devait être l’une des rues de ce village, où l’on pouvait se promener et entamer des conversations avec les gens qui se trouvaient sur son chemin.

Voir aussi :  Communauté WhatsApp ou groupe WhatsApp : Quelle est la différence ?

Juste avant sa fermeture le 8 novembre 2023, Omegle comptait plus de 3 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, selon HelpLama ce qui en fait l’un des plus grands sites pour parler à des étrangers au hasard.

Comment Omegle a-t-il fonctionné ?

Omegle fonctionne en vous mettant en relation avec un autre utilisateur. Cela se faisait de manière aléatoire : vous n’aviez pas besoin d’ajouter l’autre utilisateur à votre réseau pour discuter avec lui. Lorsqu’Omegle était encore en activité, il suffisait de se rendre sur le site web officiel ou sur l’application iOS, et vous pouviez immédiatement commencer à chatter une fois que vous étiez jumelé avec un inconnu (bien que vous deviez parfois prouver que vous n’étiez pas un robot).

Si vous n’aimez pas le déroulement de la conversation, vous pouvez cliquer sur le bouton Arrêter pour mettre fin à la conversation, puis sur le bouton Nouveau pour obtenir un nouvel interlocuteur. Vous pouvez également appuyer sur Esc une seule fois sur votre clavier pour les deux actions.

Omegle vous permet également d’entrer en contact avec des personnes ayant des centres d’intérêt similaires lorsque vous remplissez le formulaire De quoi voulez-vous parler ? sur la page d’accueil. La plateforme peut également importer vos centres d’intérêt depuis Facebook si vous le lui permettez, ce qui vous aide à entrer en contact avec des inconnus partageant les mêmes centres d’intérêt.

Voir aussi :  Comment exporter l'historique de vos conversations sur Telegram

La plate-forme disposait de plusieurs autres modes, notamment Espion (mode questions) qui vous permettait de poser une question à deux inconnus et de voir comment ils en discutaient. Il y avait aussi Le chat des étudiants, qui permettait aux étudiants de se connecter avec leurs pairs. Cependant, pour pouvoir l’utiliser, il fallait disposer d’une adresse électronique vérifiée dans le domaine de l’éducation.

Pourquoi Omegle a-t-il fermé ?

Le 8 novembre 2023, les fans d’Omegle ont été surpris par la disparition de leur plateforme de chat préférée. Au lieu de la page d’accueil d’Omegle, les utilisateurs ont atterri sur la lettre de Leif K-Brooks destinée aux utilisateurs d’Omegle.

Il a déclaré que si Omegle a connu de nombreux moments forts, il a également été confronté à des pressions, des critiques et des réactions négatives en raison des controverses qui ont eu lieu sur la plateforme.

Omegle étant anonyme par nature, certains utilisateurs se sont enhardis à montrer des contenus illégaux.

Omegle a pris des mesures pour assurer sa sécurité. Il a introduit la modération, ajouté des avertissements et même « surveillé » les chats vidéo pour détecter les mauvais acteurs. Néanmoins, ces mesures n’ont pas été très efficaces, certains utilisateurs ayant trouvé des moyens de se débarrasser d’Omegle.

Voir aussi :  Comment masquer votre position pendant les appels sur WhatsApp

Bien qu’il ait été possible de dénoncer certains utilisateurs aux autorités et de mettre fin à la criminalité, ces mesures sont restées largement inefficaces. À cause de ces problèmes, K-Brooks a décidé de fermer Omegle pour de bon. Selon lui :

L’exploitation d’Omegle n’est plus viable, ni financièrement ni psychologiquement. Franchement, je n’ai pas envie d’avoir une crise cardiaque dans la trentaine.

Et c’est ainsi que l’une des plus grandes plates-formes de chat d’Internet a disparu.

Si vous envisagez d’opter pour une alternative à Omegle, veillez à protéger vos informations personnelles en ligne pour rester en sécurité. Il y a des types d’informations que vous ne devriez jamais publier en ligne, même si un service est anonyme.

Omegle n’existe plus

La plateforme de chat anonyme a permis à des millions d’utilisateurs de se connecter les uns aux autres de manière aléatoire. Elle a permis aux gens de découvrir d’autres cultures, de parler d’idées différentes, et même à certains de trouver l’âme sœur sur la plateforme.

Cependant, Omegle avait aussi ses problèmes. Le propriétaire a décidé que cette bataille était trop importante pour lui. Nous disons donc au revoir à Omegle.

Améliorez votre QI technologique grâce à nos lettres d’information gratuites

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité et pouvez recevoir des communications occasionnelles. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: Moyenne : ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *