Un bref guide des différents types de logiciels espions

Les logiciels espions sont des logiciels destructeurs faits pour vérifier vos tâches sur un système informatique ou un téléphone sans votre permission. Une telle accessibilité sans restriction à vos données est une idée absolument désagréable.

Mais en comprenant les différents types de logiciels espions, vous pouvez prendre des mesures proactives pour vous protéger vous-même contre ces risques. Alors, comment déterminer exactement un logiciel espion ? Quels types de logiciels espions existent ?

Votre appareil est-il infecté par un logiciel espion ?

Les logiciels espions peuvent vous nuire en portant atteinte à votre vie privée ou en mettant en danger la protection de votre appareil. Les logiciels espions peuvent exister dans des logiciels réputés et sur des sites dans le genre de la surveillance du web.

Ces comportements sont si habituels qu’il peut être éprouvant de déterminer un logiciel espion sur votre appareil. Les différentes sortes de logiciels espions sont également déterminées différemment ; par exemple, les enregistreurs de frappe sont distincts par rapport aux logiciels publicitaires. Habituellement, une efficacité lente de votre gadget, des pop-ups, une tâche réseau peu commune, et aussi de nouveaux produits dans votre barre d’outils montrent la présence de logiciels espions.

Quels sont les différents types de logiciels espions ?

Les logiciels espions peuvent frapper nos ordinateurs personnels et aussi nos appareils de nombreuses manières. Voici les façons courantes dont les dangers des logiciels espions sont identifiés.

1. Adware

Parfois, les logiciels espions peuvent se présenter comme des logiciels publicitaires. Un adware est une application logicielle qui affiche des publicités indésirables sur votre appareil, ainsi que sur des sites et des apps. Il prévaut pour les apps authentiques ainsi que les sites web d’utiliser des adwares pour présenter leurs produits et services.

Les logiciels espions et aussi divers autres programmes malveillants peuvent être dissimulés dans les adwares. Il affiche des publicités trompeuses et des liens web qui ouvrent de tout nouveaux onglets de navigateur web, des bannières publicitaires complètes et plusieurs fenêtres pop-up.

Voir aussi :  Comment les cybercriminels utilisent-ils la crypto-monnaie ?

Adware à son idéal est frustrant et crée une expérience de navigation douloureuse, cependant à son pire peut maximiser les failles dans votre os et aussi peut compromettre la plus grande sûreté et la sécurité de votre gadget. Habituellement, dans les navigateurs Internet, les adwares génèrent des profits pour leurs concepteurs en produisant automatiquement des publicités sur votre écran. Les adwares sont généralement simples à repérer car les promotions peuvent être très nombreuses. Ce n’est pas constamment la situation, mais c’est une bonne ligne directrice à garder à l’esprit.

2. Traqueurs de cookies

Les cookies sont utilisés par les sites internet, les navigateurs web et aussi les entreprises pour suivre votre comportement en ligne. Ils accumulent des informations telles que les clics, les sites que vous consultez, le fond de navigation, les préférences en matière de produits et la zone. Ces données sont utilisées pour collecter des analyses d’utilisateurs ainsi que pour améliorer la publicité ciblée en fonction de vos préférences.

Bien que les traceurs de sites et les cookies posent certains problèmes en matière de confidentialité et de sécurité, ils ne sont pas directement considérés comme des logiciels espions. Les cookies de suivi de site ne peuvent pas être activés sans votre autorisation, et vous pouvez supprimer ces cookies de votre navigateur web.

Mais les logiciels espions peuvent être camouflés en cookies de surveillance et également intégrés sur votre navigateur web sans votre consentement. Dans cette situation, vous ne pouvez pas choisir les informations que le cookie peut suivre, et vos informations confidentielles sont collectées dans un but plus peu scrupuleux. Des informations comme les noms d’utilisateur et les mots de passe, les courriels, mais aussi les informations sur les cartes bancaires sont tous à risque pour les cybercriminels.

3. Trojans

Les chevaux de Troie ou spyware cheval de Troie ne doivent pas être confondus avec le virus Trojan. Bien que les deux soient des logiciels espions, les virus vont augmenter sur votre système informatique, alors que le virus de Troie en est incapable. Les logiciels espions de type troyen se déguisent en applications ou programmes légitimes pour vous inciter à cliquer dessus et à les charger sur votre gadget. Malheureusement, lorsque vous montez ainsi qu’exécuter ce malware sur votre maker, il commence à fonctionner pour l’objectif pour lequel il a été réellement développé.

Voir aussi :  Qu'est-ce qu'une vulnérabilité de type Use-After-Free (UAF) ?

Les logiciels espions troyens sont développés pour perturber votre ordinateur et vos réseaux, et aussi pour prendre des informations confidentielles sur vos appareils. Ils peuvent être déguisés en programmes légitimes, en applications, ou via le phishing, c’est-à-dire des liens destructeurs dans des e-mails et aussi des sites. Les logiciels publicitaires ne sont que l’un des moyens les plus faciles pour les pirates de tromper les utilisateurs et de les faire tomber dans le piège des logiciels espions de type Trojan.

4. Rootkits

Un rootkit est un type supplémentaire de logiciel espion que les pirates utilisent pour accéder à votre outil ou à votre réseau local. Ils se déguisent en documents de routine ainsi que cela rend difficile leur détection. Les rootkits s’attaquent aux données de votre système ainsi qu’aux applications installées pour voler votre identité et gérer votre réseau local depuis un autre endroit en jouant le rôle d’un administrateur. Cela peut laisser penser que les pirates ont le champ libre sur votre ordinateur. Quelques autres types de rootkit s’attaquent à la conception et au firmware de votre outil.

Un rootkit permet aux cybercriminels de prendre des informations sensibles minimisées sur votre ordinateur également. De même, ils ouvrent une passerelle pour que divers autres logiciels destructeurs soient montés sur votre système, y compris un autre type de logiciel espion.

5. Balises Web

Les signes Web sont généralement utilisés avec les cookies de surveillance et également fournis via un navigateur ou des courriels. Ils sont en outre appelés insectes web, balises pixel, ou GIF clairs, ainsi qu’ils peuvent être trouvés sous la forme d’une photo transparente d’un pixel.

Voir aussi :  Comment créer un solide programme de formation des employés en cybersécurité

Les balises Web fonctionnent en produisant un profil de votre activité en ligne pour vous signaler que vous visitez un site Web spécifique, que vous avez consulté un certain courriel ou que vous avez téléchargé et installé un document. Elles sont utilisées à bon escient pour le marketing Internet dans le suivi des téléchargements et les campagnes de marketing, mais elles peuvent aussi être utilisées comme logiciels espions pour espionner vos activités en ligne.

Les signes Web restent invisibles pour vous en tant que client d’achèvement, mais une entreprise légale problème une notification tandis que les cyber-escrocs se cachent dans les fichiers ainsi que les e-mails sans votre consentement.

Comment se débarrasser des logiciels espions

Les logiciels espions peuvent être difficiles à éliminer. Néanmoins, pour la plupart, vous pouvez éliminer les logiciels espions en utilisant une collection d’anti-virus digne de confiance pour vérifier votre gadget ainsi qu’effacer autant de fichiers destructeurs ainsi que de programmes système que vous pouvez trouver. Mais vous devrez probablement commencer par mettre votre système en mode sans échec. Parce que les logiciels espions se déguisent, ils pourraient être difficiles à reconnaître sur votre ordinateur portable, votre téléphone ou votre ordinateur.

Votre vie privée est importante

Chacune des catégories de logiciels espions a un motif et aussi une approche différente pour espionner. Toutes ne sont pas nuisibles, en soi, mais vous devez vous inquiéter de tout type de solution qui vous traque en tout. Comprendre chaque classe de logiciels espions est nécessaire pour protéger votre outil de la sécurité indésirable des cybercriminels.

Votre vie privée est importante, vous devez donc prendre des mesures pour garder vos données loin des regards indiscrets, comme la mise à jour fréquente de vos logiciels (comprenant le système d’exploitation), l’utilisation d’un antivirus et une vigilance supplémentaire lors de l’utilisation du net.

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: Moyenne : ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *