Comment installer Docker sur Windows 10 et 11

Windows est puissant, mais il n’est pas adapté au développement et au déploiement d’applications. Les plateformes de conteneurs telles que Docker facilitent le développement et la mise à l’échelle d’applications multiplateformes. Lisez la suite pour savoir comment vous pouvez démarrer avec Docker sur Windows 10 et 11.

Qu’est-ce que Docker ?

Docker est une plateforme open-source qui permet aux développeurs de construire, déployer et exécuter efficacement leurs applications dans un conteneur. Toutes les dépendances sont regroupées afin que votre projet puisse être facilement déployé dans n’importe quel environnement.

Docker est populaire parmi de nombreuses plateformes de conteneurisation car il est fiable, fonctionnel et hautement évolutif. Il fonctionne sur le moteur Docker, un outil DevOps essentiel qui fournit un environnement propre et léger pour les tests et le déploiement. Docker n’est pas une machine virtuelle, c’est un conteneur qui virtualise uniquement le système d’exploitation et non le matériel sous-jacent.

Néanmoins, voici quelques-unes des meilleures alternatives à Docker si vous souhaitez essayer quelque chose d’autre.

Sur Windows 10 et 11, vous pouvez accéder à Docker via Docker Desktop et le sous-système Windows pour Linux (WSL). Docker Desktop est disponible sur Windows, macOS et Linux, et il est connu pour accélérer la productivité en simplifiant le processus de configuration d’environnements applicatifs complexes.

Mais si vous préférez plutôt conteneuriser vos applications via l’interface de ligne de commande (CLI), vous pouvez utiliser WSL 2 sur Windows 10 et 11 ou le terminal Linux.

Un exemple simple pour bien comprendre Docker est d’imaginer une application web avec une interface utilisateur frontale, un serveur back-end et une base de données.

Grâce à Docker, vous pouvez isoler les trois modules dans différents conteneurs avec leurs dépendances ; votre application peut être développée et déployée sur n’importe quelle plateforme. Si vous souhaitez augmenter la capacité d’un seul module (le serveur dorsal, par exemple), vous pouvez le faire évoluer directement sans affecter les autres modules.

Pourquoi utiliser Docker ?

De nombreux développeurs s’appuient sur Docker parce qu’ils peuvent regrouper les configurations et les dépendances de l’application dans un seul conteneur. Celui-ci peut ensuite être exécuté à l’aide d’une seule image Docker. Vous pouvez également utiliser Docker Hub pour télécharger l’image Docker de milliers d’applications hébergées publiquement, notamment Apache, Tomahawk, Ubuntu, etc.

Voir aussi :  Comment convertir des documents PDF en noir et blanc sous Windows 11 ?

Les conteneurs Docker étant robustes, vous pouvez également les configurer pour héberger votre serveur ; les conteneurs Docker nginx sont couramment utilisés comme serveurs web. En outre, comme indiqué précédemment, Docker rend la mise à l’échelle et le déploiement de vos applications incroyablement pratiques.

Il s’agit là d’un avantage significatif par rapport aux machines virtuelles traditionnelles dans le cadre du DevOps. Les services d’orchestration de conteneurs tels que Kubernetes (K8s) peuvent également vous aider à gérer efficacement plusieurs conteneurs Docker. En résumé, vous pouvez utiliser Docker de plusieurs façons :

  • Exécuter facilement des distros Linux
  • Mettre en place un serveur web à des fins d’apprentissage ou de test
  • Déployer des applications de manière portable
  • Regrouper l’application dans un seul fichier image
  • Pipeline CI/CD simplifié

Si vous souhaitez essayer l’une de ces fonctionnalités, en particulier l’exécution facile des distros Linux, vous pouvez consulter notre guide sur l’exécution d’Ubuntu en tant que conteneur Docker.

Qu’est-ce que le sous-système Windows pour Linux (WSL) ?

Le sous-système Windows pour Linux permet aux utilisateurs de Windows d’exécuter des distributions Linux telles qu’Ubuntu et Kali sur Windows sans avoir à effectuer un double démarrage ou à configurer une machine virtuelle dédiée. Les utilisateurs de Windows peuvent accéder directement aux outils, applications et utilitaires de la ligne de commande Linux sans installation supplémentaire.

Initialement lancée avec Windows 10, la dernière version – WSL 2 – offre beaucoup plus de stabilité et de puissance. En tant que développeur, vous pouvez bénéficier de WSL en développant des applications multiplateformes sans vous soucier du matériel dédié ou de quitter l’écosystème Windows.

Comment installer Docker avec Docker Desktop sur Windows

Vous pouvez utiliser Docker Desktop en tant qu’application autonome ou l’intégrer à Windows Subsystem for Linux pour de meilleures performances et une consommation efficace des ressources. Nous couvrirons les deux méthodes dans les sections suivantes.

Voir aussi :  Comment compresser ou décompresser des fichiers à l'aide de l'invite de commande et de Windows PowerShell.

Pour installer Docker Desktop sur Windows 10 et 11 :

  1. Téléchargez Docker Desktop pour Windows.
  2. Ouvrez le programme d’installation téléchargé ; le fichier se trouve généralement dans le dossier Téléchargements de votre PC.
  3. Accordez les privilèges d’administrateur, si nécessaire.
  4. Suivez l’assistant d’installation pour terminer l’installation de Docker Desktop.
  5. Redémarrez votre ordinateur pour que les modifications soient prises en compte.

Vous pouvez maintenant télécharger une image d’exemple à partir de Docker Hub pour tester un conteneur.

Comment activer WSL 2 sous Windows

Avant d’installer Docker via WSL 2, vous devrez d’abord installer WSL 2.

Le sous-système Windows pour Linux 2 est disponible pour les utilisateurs qui exécutent Windows 10 (Build 19041 et supérieur) et Windows 11. Si vous utilisez une version plus ancienne de Windows 10, vous devrez l’installer manuellement.

Heureusement, Microsoft facilite l’installation et la configuration d’une distro Linux avec cet outil. Voici comment installer WSL 2 avec l’image Ubuntu par défaut :

  1. Lancez l’application Démarrer et recherchez Invite de commande, cliquez avec le bouton droit de la souris sur la meilleure correspondance et sélectionnez Exécuter en tant qu’administrateur.
  2. Entrez la commande suivante et appuyez sur Entrer:

Le processus d’installation prendra un certain temps, il se peut donc que vous deviez patienter. Si vous souhaitez installer une autre distribution Linux, vous pouvez le faire via la commande suivante :

Vous pouvez consulter la liste des distributions Linux par le biais de la commande suivante :

:

Une fois que vous avez configuré WSL 2 en toute sécurité sur Windows 10 ou 11, vous pouvez installer Docker.

Comment installer Docker avec le backend WSL 2 sur Windows

Vous pouvez tirer de meilleures performances de vos conteneurs si vous intégrez Docker Desktop pour utiliser WSL 2 comme backend. WSL 2 assure un démarrage efficace et améliore la consommation des ressources grâce à l’allocation dynamique de la mémoire ; ces fonctionnalités vous permettent de démarrer les conteneurs Docker beaucoup plus rapidement.

Pour des performances optimales sous Windows, nous recommandons d’installer Docker en intégrant Docker Desktop avec WSL 2. Vous pouvez le faire en quelques étapes seulement :

  1. Téléchargez Docker Desktop pour Windows.
  2. Activez WSL 2.
  3. Redémarrez votre système pour que les modifications prennent effet.
  4. Lancez Docker Desktop à partir de la page Démarrer et naviguez jusqu’à Paramètres > Général.
  5. Veillez à ce que les Utiliser le moteur basé sur WSL 2 est activée.
  6. Sélectionnez Appliquer & Redémarrer.
  7. Une fois que votre système est prêt, lancez WSL 2 et entrez la commande suivante pour vous assurer que Docker est prêt à fonctionner :
Voir aussi :  Comment configurer des raccourcis pour l'applet Périphériques et imprimantes dans Windows 11. 

Apprendre Docker pour se démarquer

Docker a rendu le développement et le déploiement très faciles. Si vous voulez devenir un formidable ingénieur logiciel, nous vous recommandons vivement d’acquérir une expérience pratique de Docker et des services d’orchestration de conteneurs tels que Kubernetes.

S’abonner à notre newsletter

Puis-je utiliser Docker sur Windows 11 ?

Pour exécuter des conteneurs Windows, vous avez besoin de Windows 10 ou Windows 11 édition professionnelle ou entreprise. Les éditions Windows Home ou Éducation ne vous permettront d’exécuter que des conteneurs Linux.

Comment installer Docker et Docker Compose sur Windows 11 ?

Les étapes suivantes vous permettront d’obtenir Docker Compose via Docker Desktop :

  • Étape 1 : téléchargez le programme d’installation de Docker Desktop. Rendez-vous sur le site officiel de Docker et sélectionnez « Docker Desktop For Windows » pour télécharger Docker Compose :
  • Étape 2 : Installez Docker Desktop.
  • Étape 3 : Démarrez l’application Docker.
  • Étape 4 : vérification de l’installation de Docker Compose.

Comment installer Docker sur Windows 10 ?

Installation

  • Téléchargez Docker.
  • Double-cliquez sur InstallDocker.
  • Suivez l’assistant d’installation : acceptez la licence, autorisez le programme d’installation et procédez à l’installation.
  • Cliquez sur Finish pour lancer Docker.
  • Docker démarre automatiquement.
  • Docker charge une fenêtre « Welcome » vous donnant des conseils et un accès à la documentation de Docker.

Comment savoir si Docker est installé sur Windows 11 ?

Pour vérifier si Docker est installé, exécutez la commande docker ps ou docker info sur un écran de terminal pour vérifier qu’il est installé et fonctionne. Si la commande n’est pas trouvée, il se peut que vous deviez d’abord installer Docker. Pour toutes les plateformes, consultez la documentation Docker.

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: Moyenne : ]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *